Essai Honda Civic 2.2 i-CDTi 140

vivre-auto-honda-civic-icdti-140-essai-33

Honda à récemment lancé une série spéciale de sa compacte baptisée « Evolution ». Ce modèle est associé uniquement au 2.2l i-CDTi 140, il est facturé 24 150€.

Lancée en Europe en 2006, la Honda Civic est la 8ème génération depuis 1972. Cette dernière née s’est fait remarquer dans le paysage automobile quant à son style décalé et original. Une nouvelle version devrait arriver en 2011, plus petite et plus légère selon les rumeurs. Pour que la carrière du modèle actuel s’achève en beauté, la marque japonaise lance actuellement une série spéciale.


vivre-auto-honda-civic-icdti-140-essai-27
Avec une silhouette aérodynamique très typée et une personnalité forte, cette compacte se distingue énormément de ses concurrentes. Même après 4 ans, les passants y prêtent toujours attention. La série spéciale « Evolution » reprend les traits des Civic Type S et Type R, mais conserve une carrosserie cinq portes contrairement à celles-ci. En effet, côté look la voiture se veut sportive. A l’avant, elle adopte une calandre spécifique noire, soulignée d’un insert inférieur gris magnum. Les bas de caisse et les passages de roues sont peints ton carrosserie. Du chrome fumé est intégré au niveau des poignées de porte et de la trappe à carburant. Des jantes 17″ de teinte foncée « Dark Paint » viennent compléter le tout. Pour finir, cette série est proposé en quatres teintes de carrosserie : « Bleu Saphir Perle », « Argent Alabaster Métallisé », « Noir Cristal Perle » et « Rouge Milano » comme sur notre modèle d’essai.

vivre-auto-honda-civic-icdti-140-essai-15Une fois installé à bord on retrouve la même philosophie qu’à l’extérieur. Contact enclenché, on remarque tout de suite le tableau de bord à deux étages. La partie haute vous indique la vitesse alors qu’en dessous ce sont toutes les informations secondaires qui s’y trouve. L’ensemble présente plutôt bien, et on s’habitue rapidement à cette instrumentation un poil futuriste.  La console centrale se pare d’un entourage en finition aluminium brossé, quand à la planche de bord, elle est recouverte d’un garnissage à micro-perforations. Pour le reste, les plastiques sont durs, mais comme l’ensemble est très bien fini cela ne dérange pas et une impression de robustesse se dégage de l’habitacle. Toutes les commandes sont intelligemment placées, de même pour la boîte de vitesse. Une nouvelle sellerie est associée à cette série spéciale mêlant tissus et cuir noir pour les renfort latéraux. Le pédalier est en alu, et le volant quand à lui est en cuir à trois branches. A l’avant comme à l’arrière l’espace est de rigueur. Le coffre offre 485 litres de volume ! Ce gain est obtenu grâce à l’implantation du réservoir à carburant sous le siège conducteur. Autent dire que la Civic est championne dans sa catégorie. De plus la banquette arrière est doté d’un système d’assise relevable très efficace. Des compartiments permettent le rangement d’objets. Enfin, les portes arrière s’ouvrent à 90°, ce qui peut encore aider au chargement.

vivre-auto-honda-civic-icdti-140-essai-24Basée sur le même niveau d’équipements de la série spéciale Virtuose, la Civic Evolution bénéficie en série des radars de stationnement arrière, de la climatisation automatique, d’un système de surveillance des pneumatiques, du régulateur de vitesse, d’une boîte à gants réfrigérée… Pour la musique nous avons apprécié de trouver une prise auxiliaire Jack, mais surtout un lecteur USB compatible iPod. L’écran digital ne reconnait en revanche pas les titres des chansons. Le son est correct avec les six hauts parleur. Le point négatif concerne la clé de contact ! Il s’agit d’une clé toute basique, ce qui ne va en aucun cas avec la philosophie de la voiture. Le GPS est disponible avec la version Evolution Navi vendue 2 000€ de plus. Globalement la japonaise offre un bon rapport prix/équipements. Qu’en est-il du reste ?

vivre-auto-honda-civic-icdti-140-essai-28Le démarrage du moteur s’actionne à l’aide d’un bouton rouge situé à gauche du poste de pilotage. A bord aucune vibration n’est ressenti et le moteur ronronne en silence. On entend en roulant le bruit généré par le carburant dans le réservoir, normal puisqu’il est situé juste en dessous du conducteur. Le 2.2 i-CDTi est un bloc 4 cylindres 16 soupapes Diesel à rampe commune de 140 ch. Le couple de 340 Nm est disponible à très bas régime, et le moteur se présente très linéaire. Les relances sont excellentes, et il n’y a pas de perte de puissance. La boîte de vitesse à six rapports est bien étagée ce qui renforce l’agrément de conduite.  La consommation de notre essai s’est située autour de 7,0 L/100 avec un mixte 60% ville 40% route, c’est une bonne performance. La direction est précise, et le train avant incisif. La Civic tient parfaitement le pavé ! Avec un châssis dynamique, elle peut avaler les courbes sans problème. Au profit bien sûr d’un amortissement un peu ferme. Enfin, la visibilité n’est guère le point fort de la japonaise, surtout à l’arrière. L’aileron coupe la vitre arrière en deux, ce qui ne laisse que très peu d’espace.

Conclusion

Un design original, de belles performances sur la route, de nombreux équipements et un prix intéressant résume parfaitement la Honda Civic Evolution i-CDTi 140. Malheureusement peu présente sur nos routes, les ventes de berlines compactes étant principalement des modèles au style plus classique.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire